Magazine de l'expat - Magazine expatlive
  • Accueil
  •  > CFE
  • > Expatriation : Le rôle de la caisse des français à l’étranger

Expatriation : Le rôle de la caisse des français à l’étranger

 Expatriation : Le rôle de la caisse des français à l’étrangerLorsque la question de la santé se pose dans le processus de l’expatriation le premier réflexe est de se diriger vers la CFE pour trouver la réponse à ses besoins. Automatisme classique et légitime lorsque l’on connait un régime français où la sécurité sociale est un acteur essentiel dans la protection santé de chacun. Nombreux sont ceux qui pensent, que souscrire à la Caisse des français à l’étranger  est le moyen de garder un lien avec  le régime général français.

Il s’agît d’une idée reçue car le lien avec la sécurité sociale est rompu au moment de l’expatriation et une réinscription est nécessaire lors du retour définitif.

Les conditions de souscription et par conséquent de tarification sont liées à l’âge,aux revenus, à la situation familiale et à la situation professionnelle.  Un statut de résident fiscal étranger est impératif. Ainsi la Caisse des Français à l’Etranger assurera un remboursement des frais de santé à la hauteur  des barèmes de la sécurité sociale française.

Toutefois il est laborieux de distinguer clairement le détail de l’ensemble des couvertures et le montant des plafonds de garanties. La CFE ne propose pas d’options complémentaires comme le rapatriement ou l’assistance qui peuvent s’avérer très utiles à l’étranger. Les remboursements peuvent parfois prendre plusieurs semaines voir quelques mois.

La  CFE dans les tous les cas ne rembourse que partiellement les soins de santé. Si le choix d’adhérer à la CFE se confirme face à d’autres solutions d’assurances dites au 1er euro, il est judicieux, voir nécessaire d’y adjoindre une assurance complémentaire à la CFE. L’assurance complémentaire assurera son rôle de relais afin de garantir le remboursement intégral des frais et proposera un large panel de garanties supplémentaires et essentielles.